Young Boys remporte un 4e titre consécutif

Young Boys a décroché son 15e titre de champion de Suisse, le 4e consécutif. Sa victoire 3-0 (triplé de Nsame) contre Lugano lui permet de prendre suffisamment d’avance au classement sur son dauphin pour être mathématiquement champion.

Comme au printemps 2019, Young Boys est sacré à 7 journées du terme du championnat de Super League. Ce 4e titre consécutif est remarquable en plusieurs aspects.

Avec 4 sacres de rang, les Bernois égalent la 2e meilleure série de l’histoire du football suisse: la leur! Une série réalisée entre 1957 et 1960 sous les ordres de l’entraîneur Albert Sing.

L’entraîneur Gerardo Seoane a, lui, fêté son 3e triomphe personnel. Le Lucernois se retrouve à la hauteur d’une autre légende du foot suisse: Timo Konietzka. L’Allemand avait également fêté 3 titres de suite avec le FC Zurich entre 1974 et 1976.

L’impressionnante série

YB a établi une série qui reflète bien sa supériorité. Depuis les 28e et 29e journées de la saison 2016-2017, le club bernois n’a plus perdu 2 matches de suite au cours des 144 journées de Super League qui se sont écoulés. En 4 ans, YB n’a concédé que 15 défaites, soit pratiquement une défaite tous les 10 matches.

Sur la route de leur 4e sacre, les Bernois n’ont perdu qu’un match cette saison, contre Servette à domicile (1-2) en décembre. A l’extérieur, ils sont invaincus depuis 17 matches, égalant en cela le record du FC Bâle de 2013 et 2014.

De la tranquillité naît la force

Le succès du club tient aussi à une direction stable et unie. La direction sportive (coach Seoane, directeur sportif Christoph Spycher et l’équipe de scouts de Stéphane Chapuisat) a également parfaitement accompli sa tâche.

Un des exemples: lorsque le départ possible du meilleur buteur Jean-Pierre Nsame s’est dessiné, ils ont engagé sur la base d’un prêt Jordan Siebatcheu. Nsame est finalement resté, mais Siebatcheu a prouvé dans des matches importants qu’il était un excellent buteur.

Leave a Reply

%d bloggers like this: