„Un crachat au visage de tous les amoureux du football“ pour Aleksander Ceferin

La Super League, lancée par 12 équipes de football dissidentes, est „une proposition honteuse“ de quelques clubs „guidés par l’avidité“, a réagi lundi le président de l’UEFA Aleksander Ceferin, annonçant l’adoption de la réforme de la Ligue des champions à partir de 2024.

Le patron de l’instance européenne du football, organisatrice de la prestigieuse Ligue des champions, a fustigé le projet annoncé quelques heures plus tôt par 12 grands clubs européens, le comparant à „un crachat au visage de tous les amoureux du football„, en opposition aux „compétitions ouvertes“ qu’il entend prôner.

Nous sommes tous unis face à ce projet de non-sens„, a-t-il encore repris au sujet de la Super League. Le président slovène de l’UEFA a aussi réaffirmé que les joueurs évoluant dans les clubs fondateurs de cette ligue privée „seront bannis“ des compétitions internationales telles que la Coupe du monde ou l’Euro et „ne pourront pas représenter leurs équipes nationales“.

A l’opposé, il a vanté les mérites de la réforme de l’UEFA, qui „préserve l’importance des compétitions domestiques“ selon lui.

Leave a Reply

%d bloggers like this: