Orange cède une partie de son réseau fibre

Les 4,5 millions de prises fibre en zone rurale sont regroupées dans Orange Concessions et valorisées 2,675 milliards d’euros.

Enfin. L’opération était attendue depuis décembre 2019, dans le cadre du plan stratégique du groupe Engage2025. Orange avait alors annoncé qu’il procéderait à la cession partielle de certains de ses actifs pour mieux les valoriser. L’opération devait porter sur une partie de son réseau fixe et mobile, comme l’ont fait avant lui Altice (SFR) Bouygues Telecom et Free.

«Avec ce partenariat, Orange se donne les moyens de continuer à se développer dans la fibre en zone rurale, en remportant de nouveaux réseaux d’initiative publique ou en participant à la dynamique de consolidation du marché. Il s’agit là d’une étape essentielle dans la mise en œuvre de notre plan stratégique Engage2025 « explique Stéphane Richard, le PDG d’Orange.

Orange a mis en place une nouvelle structure, Orange Concessions qui compte plus de 4,5 millions de prises FTTH (jusqu’à l’habitation)en zone rurale. Un consortium regroupant La Banque des Territoires (Caisse des Dépôts), CNP Assurances (« CNP ») et EDF Invest a été créé. Orange a conclu un accord exclusif avec ce consortium pour la vente de 50 % du capital et le co-contrôle d’Orange Concessions. L’opération le valorise à 2,675 milliards d’euros. La transaction devrait être finalisée d’ici la fin de l’année 2021.

«Conformément aux ambitions de son plan stratégique Engage 2025, ce partenariat permet à Orange de dégager les marges de manœuvre pour appuyer son développement dans la fibre, notamment en zone rurale», précise le groupe. Orange Concessions revendique la place de premier opérateur en France pour les réseaux fibre FTTH.

L’ampleur de l’opération est toutefois à relativiser. Dans les faits, le réseau concerné n’appartient pas en propre à Orange, puisqu’il s’agit des infrastructures déployées dans le cadre de délégations de services publiques, s’insérant dans le programme des réseaux d’initiatives publiques. Pour Orange, il s’agit avant tout de partager le poids des investissements dans les zones peu denses. Le groupe est parvenu à valoriser un droit d’usage sur un réseau dont il n’est pas propriétaire.

Reste à avoir comment la Bourse réagira. L’action a terminé la séance de vendredi à 9,59 euros l’action. Pour redonner des couleurs à un titre un pâlichon, il faudra sans doute une opération de plus grande ampleur. La cession d’une partie de pylônes du groupe, en France ou en Espagne, reste d’actualité, tout comme une entrée d’un partenaire au capital d’Orange Afrique.

Leave a Reply

%d bloggers like this: