Les CFF auront bientôt maîtrisé la pénurie de pilotes de locomotive

La pénurie de pilotes de train devrait être réglée d’ici la fin de l’année. Après une offensive en matière de recrutement, les CFF forment actuellement plusieurs centaines de personnes. Le manque de personnel avait entraîné des annulations de trains.

Depuis le début 2020, la compagnie a reçu 12’800 candidatures pour suivre la formation de pilote de locomotive, a indiqué Martin Meier, porte-parole des CFF confirmant une information de la NZZ am Sonntag. Sur ce total, 300 ont été retenus. Il manquait plus de 200 conducteurs de locomotive il y a un an.

En novembre 2019, les CFF ont pris des mesures. Le salaire de la formation avait été augmenté de 10’000 francs, ce qui avait subitement réveillé les vocations: en seulement trois semaines, 1600 candidats s’étaient annoncés.

Équilibre à la fin de l’année

Le personnel va retrouver l’équilibre à la fin de cette année. Quelque 2500 employés conduisent des trains voyageurs et environ 1000 des trains marchandises. L’excédent de personnel attendu pour l’année prochaine permettra de solder les heures supplémentaires accumulées par le personnel de conduite et de former des conducteurs à des nouveaux tracés ou sur de nouvelles machines.

Il y a deux ans, les CFF manquaient d’environ 30 pilotes de locomotive chaque jour pour le trafic voyageurs et le trafic marchandises. Cela tenait à une erreur de planification, a rappelé Martin Meier. L’entreprise n’avait pas assez formé de personnel pour compenser les départs à la retraite.

Leave a Reply

%d bloggers like this: