«Le Figaro» conforte son rang de première marque papier et web

Le groupe conforte son rang de leader des marques de presse en France, avec 26,7 millions de lecteurs mensuels, suivi par Télé-Loisirs et Le Parisien.

La dernière livraison de l’étude OneNext Global de l’ACPM, qui certifie les données agrégées d’audience et de diffusion de la presse, confirme la puissance de 147 de ses titres dans tous les univers, et en particulier numérique. Chaque mois, plus de neuf Français sur dix sont en contact avec une marque de presse, que ce soit sur le web fixe ou mobile ou sur papier. Cela représente près de 51 millions de lecteurs, un niveau qui reste très élevé et stable (+ 3 %) par rapport à la précédente vague.

En termes d’usage, les Français sont toujours plus nombreux (83 %, soit 43,7 millions) à chercher de l’information sur supports numériques (ordinateur fixe, mobile, tablette). 70 % le font désormais depuis leur mobile. Près de la moitié des contenus de presse sont aujourd’hui consultés via un smartphone, et environ un tiers sur des versions papier.

Percée d’«Ouest-France»

Au tableau général, Le Figaro conforte son rang de leader des marques de presse en France, avec 26,7 millions de lecteurs mensuels (du quotidien, des magazines et de leurs sites), suivi par Télé Loisirs (23,7 millions), Le Parisien-Aujourd’hui en France (23,5 millions), Ouest-France (23,1 millions) et Le Monde (22,9 millions). La percée d’Ouest-France est la plus notable puisque le premier quotidien régional (630.000 exemplaires payés par jour) ne ressortait pas parmi les cinq marques les plus puissantes lors de la précédente vague.

Le rattrapage accéléré des titres régionaux sur le marché de l’information en ligne est le fait le plus marquant de cette nouvelle enquête menée de fin 2019 à septembre 2020 (hors données de mars à mai lors du premier confinement). La montée en puissance se vérifie pour tous les titres. Huit des dix plus fortes progressions d’audience (en pourcentage) appartiennent à la famille des quotidiens régionaux.

Entre les deux vagues, Le Progrès (groupe EBRA) a ainsi vu son audience globale progresser de 42 %, ce qui correspond à 1,8 million de lecteurs en plus, la quasi-totalité via le site et les applications du quotidien lyonnais. Midi Libre (groupe La Dépêche-Journaux du Midi) en a gagné autant durant une année 2020 marquée, pour les Français confinés, par une recherche intensive d’informations pratiques et de proximité. Ouest-France a de son côté gagné 1,5 million de lecteurs, autant que Le Dauphiné (EBRA). Avec ses déclinaisons papier (Publihebdos), le site Actu.fr se distingue aussi comme un bénéficiaire très net de la période, avec 1,5 million de lecteurs supplémentaires et une audience globale de 17,4 millions de lecteurs mensuels.

En dehors de l’information générale, ce sont les univers féminin-mode-beauté (Femme actuelleMarmitonLe Journal des femmesGalaElleBiba…) et masculin-auto-sport (L’ÉquipeAuto Plus…) qui ont le plus attiré de nouveaux adeptes en 2020.

Leave a Reply

%d bloggers like this: