JO de Tokyo: une annulation reste une option

Le numéro 2 du principal parti au pouvoir au Japon a estimé que les Jeux olympiques de Tokyo pourraient être annulés en dernier recours. Le Japon subit actuellement une vive recrudescence de l’épidémie.

„Nous devrons annuler (les Jeux) sans hésiter si ce n’est plus possible de les organiser“, a déclaréToshihiro Nikai.“Si les infections se répandent à cause des Jeux olympiques, je ne sais pas à quoi ils servent“, a ajouté le secrétaire général du Parti libéral-démocrate (PLD).

Tout en estimant qu’il restait „beaucoup de difficultés à surmonter“, il a aussi nuancé ses propos en précisant: „Nous voulons définitivement faire (des Jeux) un succès. Il est important pour le Japon de susciter l’enthousiasme avec l’adhésion du public“.

Parcours de la flamme perturbé

Mercredi, la ville de Matsuyama a annoncé qu’elle annulait la partie du relais de la flamme sur sa commune. Le département d’Osaka avait aussi préféré relocaliser le relais sur son territoire dans un parc fermé au public.

La majorité des Japonais sont réticents à voir les JO de Tokyo se tenir cet été à cause de la crise sanitaire, selon plusieurs sondages ces derniers mois.

Leave a Reply

%d bloggers like this: