Cinq femmes et quatre hommes forment le jury du Festival de Cannes

La chanteuse Mylène Farmer, la réalisatrice Mati Diop ou les acteurs Tahar Rahim et Mélanie Laurent: le Festival de Cannes qui débute dans deux semaines a dévoilé jeudi la composition de son jury présidé par Spike Lee.

Ce jury, qui verra les 24 films de la compétition, comporte cinq femmes et quatre hommes, en comptant le cinéaste new-yorkais, „venus de cinq continents et issus de sept nationalités“, souligne le Festival dans un communiqué.

La composition du jury était la dernière grande annonce attendue par les cinéphiles avant le coup d’envoi du 74e Festival de Cannes, qui doit se tenir du 6 au 17 juillet. Le film qui sera projeté lors de la dernière séance n’a pas encore été dévoilé.

Ils devront choisir le successeur de „Parasite“ de Bong Joon-Ho, couronné en 2019, lors de la dernière édition qui a pu se tenir sur la Croisette avant la pandémie.

Tahar Rahim et Mélanie Laurent

La tête d’affiche de ce succès planétaire venu de Corée du Sud, Song Kang-Ho, qui joue le père de famille, fait partie du jury cette année.

Il côtoiera une autre star, Tahar Rahim, Français à l’aura désormais internationale, révélé en prisonnier dans „Un Prophète“ de Jacques Audiard. L’acteur trace maintenant sa voie à Hollywood, comme récemment dans „Désigné Coupable“, où il joue un Mauritanien enfermé à Guantanamo, aux côtés de Jodie Foster.

Sa compatriote, l’actrice et réalisatrice Mélanie Laurent, co-réalisatrice avec Cyril Dion de „Demain“ documentaire engagé pour l’environnement (l’une des causes promues par le festival cette année), en fait également partie.

Elle n’est pas, elle non plus, inconnue à Hollywood, où elle tourne régulièrement depuis „Inglourious Basterds“ de Quentin Tarantino.

Elle n’est pas la seule actrice membre du jury à passer derrière la caméra: l’Américaine Maggie Gyllenhaal, célèbre depuis „The Dark Knight“, travaille actuellement sur son premier film.

Mylène Farmer, star de la chanson

Côté cinéastes, le jury compte le Brésilien Kleber Mendonça Filho („Bacurau“), récompensé à Cannes en 2019 en compétition tout comme l’Autrichienne Jessica Hausner („Little Joe“) et la Franco-Sénégalaise Mati Diop, dont le premier film empreint de fantastique autour de l’émigration, „Atlantique“, avait reçu le Grand Prix.

Une star de la chanson francophone vient compléter ce jury: Mylène Farmer. La native du Québec, interprète de tubes comme „Sans contrefaçon“ ou „Désenchantée“, est „indissociable du monde de l’image et du cinéma qui la fascine depuis toujours“, notamment au travers de ses clips, souligne le festival.

Ces jurés devront départager les cinéastes en compétition officielle, dont plusieurs valeurs sûres déjà couronnées, comme Nanni Moretti, pour „Tre Piani“, Jacques Audiard pour „Les Olympiades“, ou Apichatpong Weerasethakul pour son premier film en anglais hors de Thaïlande („Memoria“).

Cette sélection compte également trois Françaises, Mia Hansen-Love („Bergman Island“), Julia Ducournau („Titane“) et Catherine Corsini, le Russe Kirill Serebrennikov, critique du régime en place pour „Petrov’s flu“ ou l’Iranien Asghar Farhadi, pour „Un Héros“, tourné dans son pays d’origine.

Adam Driver ou Marion Cotillard sur le tapis rouge

Pandémie oblige, le festival se tiendra sous de strictes conditions sanitaires, mais les jauges devraient être totalement levées d’ici l’ouverture.

Des stars internationales ont déjà prévu de fouler le tapis rouge, d’Adam Driver et Marion Cotillard (pour „Annette“ de Leos Carax, le film d’ouverture) à Matt Damon, pour „Stillwater“ (hors compétition), tourné à Marseille, en passant par Bill Murray, Tilda Swinton et Benicio del Toro, au casting du dernier Wes Anderson („The French Dispatch“).

Leave a Reply

%d bloggers like this: