Sarkozy candidat en 2022 ? Christophe Castaner n’y croit „pas une seconde“

Invité de la matinale d’Europe 1, mercredi, Christophe Castaner a noté qu’aucun obstacle judiciaire ne se dressait pour l’instant contre une éventuelle candidature de Nicolas Sarkozy, pourtant condamné pour corruption, à la présidentielle de 2022. „Je pense que sa situation politique ne lui permet pas de se représenter“, a-t-il toutefois estimé.

Condamné à trois ans de prison dont un ferme pour corruption dans l’affaire dite „des écoutes“, Nicolas Sarkozy pourra-t-il se présenter à l’élection présidentielle de 2022 s’il le souhaite ? „Le droit doit s’appliquer pour tous“, a estimé mercredi Christophe Castaner. „S’il n’était pas condamné à une interdiction de se présenter [ce qui n’est pas le cas à ce stade, ndlr], il pourrait le faire. Mais je n’y crois pas une seconde“, a ajouté le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale sur Europe 1. 

„Il sait très bien qu’il ne gagnerait pas“

„Je pense que sa situation politique ne lui permet pas de se représenter et qu’il ne se présenterait que s’il était convaincu de gagner“, développe Christophe Castaner. Or, selon l’ancien ministre de l’Intérieur, „il sait très bien qu’il ne gagnerait pas“. „Nul n’est mort en politique et il m’est arrivé de me tromper dans mes analyses politiques“, tempère toutefois le patron des députés de la majorité. „Mais il m’est aussi arrivé d’avoir raison.“

Se refusant à commenter la condamnation de l’ancien président de la République, Christophe Castaner a en outre défendu son successeur place Beauvau, Gérald Darmanin, qui a apporté son soutien à Nicolas Sarkozy. „Il s’est exprimé à titre personnel et amical“, estime-t-il. „C’est son choix et ça ne m’a pas surpris parce que je sais les liens qui unissent les deux hommes.“

Leave a Reply

%d bloggers like this: