Real Madrid prend une option en dominant Liverpool

Trois ans après son sacre européen, le Real Madrid a encore surclassé Liverpool 3-1, en quarts de finale aller de la Ligue des champions. Privé de nombreux de ses cadres (Ramos, Varane, Carvajal, Hazard), Zidane a une fois de plus réussi à prendre le dessus sur un Jürgen Klopp et des Reds complètement dépassés. L’introduction de Shaqiri à la 82e n’y a rien changé pour Liverpool.

Le Real, sérieux et appliqué, a profité d’une prestation bien décevante des visiteurs, qui ont été dominés dans tous les compartiments du jeu. Liverpool a ainsi totalement manqué son affaire en 1re mi-temps. Pendant que le Real adressait 9 tirs dont 4 cadrés en direction du but rouge, la statistique concernant les Anglais restait désespérément vide, sans la moindre frappe.

Défense des Reds à la rue

La défense des Reds, aux abois, se faisait surprendre sur une longue ouverture de Kroos dans l’axe dont profitait Vinicius entre Phillips et Alexander-Arnold (27e). Le latéral droit manquait ensuite complètement une tête en retrait, servant… Asensio pour le 2-0 (36e).

Sans doute sermonnés par Klopp à la pause, les Reds revenaient avec de meilleures intentions. Et sur leur premier tir cadré, Salah réduisait l’écart (51e). Les visiteurs se montraient un peu plus mordants, mais leur défense continuait à tanguer. Modric trouvait Vinicius pour le 3-1 à la 65e. A la recherche d’un 2e but, Klopp faisait appel à Shaqiri à la 82e. Sans résultat.

Leave a Reply

%d bloggers like this: