Open d’Australie: „aucun régime de faveur“ pour les stars

Les dizaines de stars placées en stricte quarantaine dans des hôtels avant l’ouverture de l’Open d’Australie ne bénéficieront d'“aucun régime de faveur“ pour s’entraîner, ont affirmé les autorités sanitaires australiennes.

Contraints de taper des balles contre les murs de leur chambre à l’image de Belinda Bencic, des joueurs et des joueuses ont appelé à un assouplissement des mesures d’isolement pour être prêts à disputer le premier tournoi du Grand Chelem de l’année, dès le 8 février.

Demande aux organisateurs

Plusieurs joueurs concernés par cette mesure ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Le no1 mondial Novak Djokovic, qui a voyagé à bord d’un vol dans lequel aucun cas n’a été recensé, aurait adressé une liste de demandes aux organisateurs du tournoi dans laquelle figurait le droit de s’installer dans des maisons de particuliers équipées d’un court de tennis.

Le Premier ministre de l’Etat de Victoria Daniel Andrews a rejeté cette demande. „Il n’y a aucun traitement de faveur ici. Le virus ne traite personne de manière spéciale et par conséquence, nous non plus„.

Leave a Reply

%d bloggers like this: