Open d’Australie : 9ème sacre et 18ème titre du Grand Chelem pour Djokovic, qui surclasse Medvedev

Le numéro 1 mondial Novak Djokovic a remporté son 9e Open d’Australie, un record, et son 18e titre du Grand Chelem, en surclassant le Russe Daniil Medvedev (4e) en trois sets 7-5, 6-2, 6-2 en moins de deux heures, dimanche à Melbourne.

Alors qu’il semblait au bord de l’abandon au troisième tour à cause d’une blessure aux abdominaux, le Serbe de 33 ans a repris du poil de la bête. Il est maintenant à deux trophées du record en Grand Chelem détenu par Roger Federer et Rafael Nadal.

„Ces deux dernières semaines ont été des montagnes russes pour moi“, a rappelé Djokovic. „Je veux remercier la Rod Laver Arena, l’histoire d’amour continue“, a-t-il ajouté.

Déception en revanche pour Medvedev, qui perd sa deuxième finale majeure après l’US Open 2019 et voit sa série de vingt victoires consécutives brutalement interrompue.

Idéalement entré dans la partie, Djokovic a profité de débuts hésitants du Russe pour s’échapper rapidement 3 jeux à 0 en seulement huit minutes. Mais Medvedev, progressivement plus efficace au service et plus endurant dans les échanges à rallonge, est revenu à hauteur (3-3) et a alors donné l’impression qu’un combat pouvait prendre corps entre les deux joueurs.

Un sentiment vite dissipé par Djokovic, une fois la première manche empochée 7-5. Dans le deuxième set, le Serbe a bien été breaké d’entrée, mais il a ensuite aligné quatre jeux. Une raquette fracassée par Medvedev, martyrisé derrière sa seconde balle, quand il s’est retrouvé mené 5-2 n’y a rien changé.

Dans le troisième, „Djoko“ a de nouveau pris le large en vitesse (3-0). Avant de conclure sur un ultime break. „J’aurais voulu faire durer ce match et le rendre plus intéressant pour vous (le public), mais ce n’était pas le jour“, s’est excusé Medvedev.

Leave a Reply

%d bloggers like this: