Mannschaft : la décision réfléchie de Joachim Löw

Le sélectionneur allemand assure que son départ après l’Euro résulte d’une longue réflexion. Löw qui n’exclut pas de rappeler Boateng, Hummels et Müller.

Quelques jours après avoir annoncé son départ de l’équipe nationale de football à l’issue de l’Euro 2021, le sélectionneur allemand Joachim Löw a donné hier une conférence de presse pour justifier son choix.

Une décision influencée par la pandémie

En poste depuis 2006, le 10ème sélectionneur de la Nationalmannschaft depuis 1926, a donc décidé qu’il rendrait son tablier l’été prochain, à l’issue de l’Euro. Critiqué depuis plusieurs mois en raison de son incapacité à se réinventer – incapacité qui s’est concrétisée lors d’une déroute historique face à l’Espagne, 6-0 en novembre dernier -, l’ancien adjoint de Jürgen Klinsmann assure que sa décision est le fruit d’une réflexion qui dure depuis un an déjà :

Indépendamment de la défaite contre l’Espagne, j’ai eu un peu de temps pour réfléchir durant la pandémie. L’année dernière, je m’étais dit que j’attendrais février-mars pour prendre une décision concrète, juste avant les matchs de qualification à la Coupe du monde. Une décision concernant la situation de l’équipe, là où j’en suis, ce que je souhaite pour le futur„, a déclaré Joachim Löw. „Ces dernières semaines, j’y ai beaucoup réfléchi et je me suis dit qu’après l’Euro, ce serait une bonne chose que de passer le témoin à un autre entraîneur„.

Vers un retour de Boateng, Hummels et Müller ?

Il faut dire que l’architecte du titre de champion du monde en 2014 n’avait plus beaucoup d’idées : il y a deux ans, il avait décidé d’annoncer publiquement qu’il se passerait désormais des services des défenseurs Jerome Boateng et Mats Hummels, ainsi que de l’attaquant Thomas Müller, afin de pouvoir faire de la place aux plus jeunes. Même si aujourd’hui, il n’exclut visiblement plus de les rappeler pour donner un coup de main à l’équipe :

Je pense que la réforme que nous avons entreprise en 2019 était la bonne chose à faire. Je sais néanmoins de mon expérience que l’équipe actuelle manque un peu d’expérience dans certains compartiments du jeu, même si les joueurs à ma disposition ont tous un énorme potentiel„.

Gnabry, Sané et les stars en devenir

Parmi les futurs leaders que compte la Mannschaft, on peut notamment citer Joshua Kimmich, Leon Goretzka, ou encore Serge Gnabry et Leroy Sané. Des joueurs qui accumulent beaucoup d’expérience en ce moment, mais pour qui le meilleur reste encore à venir :

De ce que j’ai vécu au cours des années précédentes, notamment en 2010 et 2014, je suis tout à fait convaincu que cette jeune génération atteindra son pic en 2024, lors du tournoi qui se disputera à la maison„.

En effet, l’Allemagne organisera l’Euro en 2024. Un spectacle que Joachim Löw admirera sûrement depuis les tribunes.

Leave a Reply

%d bloggers like this: