L’Italie impose un isolement de 5 jours aux voyageurs venant de l’Union européenne

Pour limiter les départs et arrivées de touristes en Italie, les autorités ont décrété que chaque voyageur venant d’un État de l’Union européenne devra effectuer, à son arrivée, un isolement de cinq jours. Une mesure qui existait déjà pour les pays hors UE.

Privés de déplacements hors de leur commune pendant les vacances de Pâques, y compris pour se rendre dans leur résidence secondaire, les Italiens pourront toutefois voyager hors d’Italie, mais sous certaines conditions. En revanche, un isolement de cinq jours sera obligatoire pour tous les voyageurs en provenance d’un pays de l’Union européenne. Une quarantaine déjà en vigueur pour les personnes provenant d’un pays hors de l’UE. Le ministre de la Santé, Roberto Speranza, s’apprête à signer une ordonnance qui entrera en vigueur dans les prochaines heures,jusqu’au 6 avril.

Le gouvernement a renouvelé cette obligation dans un décret daté du 2 mars. Mais le ministre de la Santé a décidé de durcir les mesures pour les voyageurs en provenance d’un pays de l’Union européenne.

Test PCR à faire avant et après le départ

Tous ceux qui entreront sur le territoire italien devront non seulement avoir effectué un test de dépistage du Covid-19 48 heures avant leur arrivée, mais ils devront également réaliser un autre test PCR à la fin de la période d’isolement de 5 jours obligatoires. Le nouveau décret prévoit aussi l’obligation d’un test pour les Italiens avant leur départ vers un pays étranger.

Cette mesure vise clairement à décourager les départs et les arrivées de touristes au cœur de la troisième vague de la pandémie, qui a déjà fait plus de 108 000 morts en Italie.

Leave a Reply

%d bloggers like this: