L’Europe va à son tour autoriser le retour en vol du Boeing 737 Max

Après les États-Unis, le Brésil et le Canada, l’Europe autorisera „la semaine prochaine“ le retour en vol du Boeing 737 MAX, 22 mois après avoir été cloué au sol à la suite de deux accidents, a annoncé mardi le régulateur européen.

Le Boeing 737 MAX „pourra de notre point de vue voler à nouveau [en Europe] à partir de la semaine prochaine“, a expliqué mardi Patrick Ky, directeur de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA).

L’avion était cloué au sol après deux accidents qui avaient fait 346 morts, Lion Air en Indonésie en octobre 2018 (189 morts) et Ethiopian Airlines en mars 2019 en Ethiopie (157 morts).

„Nous avons atteint le stade où nos quatre prérequis ont été remplis“, a poursuivi le directeur de l’EASA, citant „la bonne compréhension de ce qui s’était passé“, le fait que „tous les facteurs qui ont contribué aux accidents soient réglés“, qu’un certain nombre de points „critiques“ puissent être vérifiés par l’EASA elle-même et que les pilotes soient „correctement informés et entraînés“.

Autorisation en suspens en Chine

En novembre, l’Agence de l’aviation américaine (FAA), l’organisme de certification primaire s’agissant d’un avion américain, puis les autorités brésiliennes, avaient donné leur feu vert.

Le Canada a donné son autorisation pour une reprise des vols ce mercredi. La décision de la Chine, où de nombreux 737 MAX ont été vendus, reste en suspens.

L’autorisation de voler en Europe pour le MAX signifie que Boeing, assommé par les déboires de la dernière génération de son moyen-courrier et par la crise du Covid-19, va pouvoir reprendre ses livraisons à destination du continent européen.

Leave a Reply

%d bloggers like this: