L’Athletic Bilbao remporte la Supercoupe en renversant le Barça, Messi prend son premier carton rouge

L’Athletic Bilbao a battu le FC Barcelone en final de la Supercoupe d’Espagne. Menés au score par deux fois, les Basques ont renversé la situation en arrachant une prolongation inespérée, et en émergeant dans celle-ci. Après avoir battu le Real Madrid, Bilbao s’offre donc le scalp d’un autre ténor espagnol. Messi a été exclu pour un mauvais geste dans le temps additionnel.

L’avant-match de cette finale de Supercoupe a été complètement centré autour de la présence ou non de Leo Messi. L’Argentin avait fait l’impasse sur la demi-finale à cause d’une douleur à la cuisse gauche. Le voilà titulaire en compagnie d’Ousmane Dembélé et Antoine Griezmann. C’est d’ailleurs le Français qui décoche le premier dans cette rencontre. Le Français inscrit le premier but de la partie en profitant d’un ballon perdu dans la surface adverse à la suite d’un bon mouvement initié par Messi. Mais Oscar De Marcos égalise deux minutes plus tard en s’échappant dans le dos de la défense sur un service d’Inaki Williams. Après la pause, le Barça se fait une énorme frayeur : Raul Garcia inscrit le 1-2, mais le but est annulé pour une position de hors-jeu. Les Basques, qui ont éliminé le Real Madrid lors du tour précédent, font mieux que résister aux assauts catalans. C’est au moment où l’on pense que les équipes vont s’économiser en vue de la prolongation que le match s’emballe. De nouveau via Antoine Griezmann. Le Français est à la réception d’un service de Jordi Alba et glisse à ras de terre dans les filets de Unai Simon alors qu’on est entré dans le dernier quart d’heure. On pense être parti pour une victoire catalane, mais c’est alors Asier Villalibre profite du dernier coup franc du temps réglementaire pour égaliser. Bilbao profite magnifiquement de ses phases arrêtées et décroche l’inespéré.

Une triste première pour Leo Messi

La prolongation tourne à l’avantage de l’Athletic. Inaki Williams inscrit un superbe but qui met les Basques sur orbite. Sa frappe lointaine est un délice du genre. De frustrations en frustrations, le Barça se casse les dents. Au point de voir un Leo Messi exclu à la toute dernière minute de la prolongation. Auteur d’un mauvais geste en pleine reconversion offensive, il est logiquement renvoyé avec l’aide du VAR. C’est le premier carton rouge de sa carrière. L’Athletic Bilbao remporte donc la Supercoupe d’Espagne, son premier trophée depuis 2015, laissant le Barça à des problèmes manifestement loin d’être résolus.

Leave a Reply

%d bloggers like this: