La CDU choisit un nouveau président pour succéder à Angela Merkel

afp

En Allemagne, l’Union chrétienne-démocrate (CDU) élit samedi un nouveau président alors que la chancelière Angela Merkel vit les derniers mois de son mandat après 15 années à la tête de l’Allemagne.

Cette élection est décisive pour l’avenir de l’Allemagne: le vainqueur sera en effet en bonne position pour mener le camp conservateur aux élections de septembre et succéder à Angela Merkel, au pouvoir depuis 2005.

Sans garantie toutefois: le choix pour la chancellerie devrait être fait au printemps et d’autres prétendants restent en embuscade, dans une Allemagne frappée de plein fouet par la deuxième vague pandémique.

Pas de femme

Les 1001 délégués du parti doivent trancher entre le modéré Armin Laschet, Friedrich Merz, partisan d’une rupture avec l’ère centriste Merkel, ou l’outsider Norbert Röttgen.

L’issue du scrutin à deux tours, dont le résultat sera annoncé samedi après-midi lors d’un congrès entièrement virtuel, pandémie oblige, est totalement indécise.

Seule certitude: pour la première fois depuis 2000, la CDU ne sera pas dirigée par une femme.

Un temps „dauphine“ d’Angela Merkel, Annegret Kramp-Karrenbauer lui avait succédé à la présidence en 2018, avant d’en démissionner début 2020, faute d’avoir pu s’imposer.

Qui pour la chancellerie?

Quel que soit le vainqueur de cette élection interne, la question de la candidature à la chancellerie ne sera pas pour autant résolue avant le printemps.

Moins de 30% des Allemands considèrent ainsi que ces trois candidats feraient de bons chanceliers, selon un sondage pour la chaîne ZDF. Ils arrivent loin derrière le dirigeant bavarois Markus Söder, crédité de 54%.

Ce dirigeant du parti frère CSU est devenu une des personnalités préférées des Allemands en prônant des restrictions strictes face à la pandémie.

Leave a Reply

%d bloggers like this: