Hansi Flick recadré par Kalle Rummenigge, président du Bayern

Le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, a indiqué dimanche avoir signifié „sans équivoque“ à son entraîneur Hansi Flick qu’il ne le libèrerait pas pour devenir sélectionneur national, et appelé au retour au calme après des tensions internes avec le directeur sportif.

Depuis que Joachim Löw a annoncé qu’il quittera ses fonctions à la tête de la Mannschaft à l’issue de l’Euro Hansi Flick, qui fut son adjoint entre 2006 et 2014, laisse planer le doute sur ses intentions en refusant d’exclure de quitter le club bavarois avant la fin de son contrat en 2023.

Face aux remous que cette situation provoque en interne, le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, a signifié dimanche qu’un départ cet été de son entraîneur était exclu. „Ce n’est pas une probabilité, c’est un fait„, a-t-il lancé dimanche dans Die Welt.

Nous avons tout intérêt à aller au bout de ce que nous avons contractuellement décidé avec Hansi Flick et je lui ai signifié sans équivoque lors d’un entretien„, a ajouté l’homme fort du club bavarois.

Il n’est pas sûr que le chapitre soit clos car Hansi Flick entretient des relations conflictuelles avec son directeur sportif, Hasan Salihamidzic.

Leave a Reply

%d bloggers like this: