Des milliers de chansons de K-pop ont disparu de Spotify

Le leader du streaming audio Spotify est en conflit avec le distributeur sud-coréen Kakao M, qui détient de nombreux droits.

Depuis le 1er mars, des milliers de chansons de K-pop ont disparu du répertoire de la plateforme de streaming Spotify. Derrière cette suppression, un conflit entre le géant suédois de l’audio et le distributeur coréen Kakao M, qui détient les droits de nombreux artistes du pays comme Sistar, IU, Monsta X ou Epik High. Kakao M édite également MelOn, le service de streaming musical le plus populaire en Corée du Sud avec 2,3 millions d’abonnés.

« À cause de l’expiration de notre accord avec Kakao M, nous ne sommes plus en mesure d’offrir leur catalogue aux fans», explique Spotify dans une déclaration au média NME. « Pendant un an et demi, nous avons tenté de mettre en place un nouvel accord. Malgré cela, nous n’avons pas pu aboutir à une entente», justifie le porte-parole de la firme. «Nous espérons que ce désagrément sera temporaire et que nous pourrons résoudre rapidement le problème.»

Mais Kakao M renvoie la balle à Spotify, qu’il accuse d’être à l’origine du blocage. «Nous avons demandé à renouveler le contrat existant, mais on nous a notifié de l’expiration de notre contrat à l’étranger», affirme l’entreprise dans un communiqué.

200 artistes supprimés

Cette mésentente entre les deux groupes intervient un mois à peine après l’arrivée de Spotify sur le marché sud-coréen, où il est devenu de facto un concurrent direct de MelOn, la plateforme musicale de Kakao M.

Les deux groupes ont affirmé dans leurs déclarations que ce litige n’était pas lié à cette actualité. «Dans une négociation séparée, nous discutons avec Spotify afin de permettre l’exploitation de nos musiques sur le sol national», explique le groupe coréen.

Un décompte amateur indique que 200 artistes auraient quitté la plateforme, provoquant la colère des fans du genre sur les réseaux sociaux.

Certains expliquent même avoir décidé de mettre fin à leurs abonnements Spotify, les contenus restant disponibles sur d’autres plateformes comme Apple Music et YouTube.

Leave a Reply

%d bloggers like this: