Colin Huang, fondateur du géant du e-commerce chinois Pinduoduo, quitte son poste de président

Colin Huang, fondateur, actionnaire et président de Pinduoduo, géant chinois du commerce en ligne quitte plus tôt que prévu la présidence du groupe. Il a annoncé mercredi 17 mars 2021, qu’il renonçait à siéger au conseil d’administration du groupe qu’il a lancé en 2015.

À la tête d’une fortune  d’un montant de 58 milliards d’euros, l’homme d’affaires Colin Zheng Huang annonce vouloir se consacrer « à de nouvelles opportunités au long terme ». Colin Huang, qui a conduit la société vers une introduction en Bourse à New York en 2018, a déclaré que Pinduoduo était « devenu un jeune entrant dans l’adolescence », passe la main à un proche, Chen Lei. Ancien de l’université du Wisconsi-Madison, en même temps que Colin Huang, les deux anciens étudiants ont monté ensemble plusieurs entreprises avant Pinduoduo.

Colin Huang a déclaré que sa décision de démissionner de son poste de président a été motivée par la nécessité de faire place à une nouvelle génération de dirigeants et que Pinduoduo « aura son propre chemin de croissance ». Toutefois, Colin Huang ne prend pas le large, s’il renonce à ses droits de vote, il garde sa participation de 29% et s’engage à ne vendre aucune action de la société durant les trois prochaines années.

À 40 ans, Colin Huang est devenu l’année dernière la star du e-commerce. En tout juste 5 ans, le milliardaire de Shanghai a fait de Pinduoduo, le site chinois de commerce en ligne le plus fréquenté. L’annonce de quitter son poste est intervenue au moment même où Pinduoduo dépassait pour la première fois son concurrent Alibaba en nombre d’acheteurs.

Une hypercroissance et des dettes importantes

En 2020, le site Pinduoduo comptabilisait 788 millions de clients actifs par an, contre 779 millions pour Alibaba. La société affiche une croissance galopante, avec un volume d’affaires en hausse de 66% l’année dernière, atteignant 220 milliards d’euros, soit près de la moitié de celui du leader mondial Amazon. Si en un an la valeur de l’action Pinduoduo a bondi de près de 300%, elle a cependant perdu jusqu’à 10,7% après l’annonce du retrait de Colin Huang.

Pinduoduo qui est un simple intermédiaire dans la vente de ses produits ambitionne désormais de posséder sa propre logistique pour devenir la plus grosse épicerie chinoise en ligne. Mais cela nécessite de forts investissements, or sa stratégie basée sur l’hypercroissance lui vaut des pertes importantes. 

Pour rester compétitif, Pinduoduo prend des marges infimes sur ses ventes. Sa principale recette provient des revenus publicitaires, entièrement réinvestis dans le marketing avec des promotions très basses pour attirer un maximum de clients. Une stratégie qui lui permet de doubler chaque année son chiffre d’affaires, mais l’empêche de dégager des profits. L’an passé, le site a perdu 920 millions d’euros. Pour maintenir sa politique commerciale agressive, Pinduoduo a dû, depuis 2018 lever 7 milliards et demi d’euros.

Le nouveau roi du e-commerce

Colin Huang, troisième milliardaire chinois quitte son poste de président alors que l’étau se resserre autour des grands patrons chinois. À l’instar de Jack Ma le patron du géant du commerce électronique, Alibaba, soumis à la pression des régulateurs anti- trust Colin Huang est surveillé de près par les services chinois de la concurrence. Selon l’enquête de l’institut Hurun, qui publie tous les ans son classement mondial des personnes les plus riches, le nouveau roi de l’internet, Colin Huang, fait partie des trois personnalités dans le monde, avec Elon Musk de Tesla et Jeff Bezons d’Amazon qui ont gagné plus de 50 milliards de dollars en une seule année.

Admiré dans les milieux d’affaires, Colin Huang, est vivement  critiqué pour son comportement à l’égard de ses salariés. Réputé comme un patron très dur, il impose des rythmes de travail dantesques, 10 heures par jour, six jours par semaine. En décembre dernier, la mort de deux employées, dont un suicide, a suscité l’indignation et entaché sa réputation.

Leave a Reply

%d bloggers like this: