Belgique : moins de 10 millions de passagers en 2020 dans les aéroports mais record pour le fret

Les cinq plus grands aéroports belges ont accueilli en 2020, année du déclenchement de l’épidémie de coronavirus, moins de 10 millions de passagers, selon les chiffres de fréquentation qu’ils ont chacun publiés ces derniers jours. Un contraste saisissant avec l’année 2019, où la barre des 35 millions avait été atteinte. Le transport de fret a par contre atteint un nouveau record avec plus de 1,8 million de tonnes.

Les aéroports de Zaventem, Charleroi, Ostende, Anvers et Liège ont vu passer ensemble 9,55 millions de passagers en 2020. C’est presque trois quarts de moins (-73%) qu’un an auparavant. À l’époque, il y en avait eu 35,5 millions, un record. Environ la moitié de tous ces passagers ont été comptabilisés au cours des mois de janvier et février, avant que la crise du coronavirus n’éclate. Par la suite, leur nombre a chuté de manière drastique.

3,5 millions à Brussels Airport 

À Brussels Airport, par exemple, le principal aéroport de passagers du pays, le compteur s’élevait à près de 3,5 millions de voyageurs après les deux premiers mois de l’année. Il a terminé l’année avec 6,7 millions de passagers. C’est 74% de moins qu’en 2019, une année record avec plus de 26,3 millions de passagers.

L’aéroport de Charleroi a accueilli 2,56 millions de passagers l’année dernière, soit 69% de moins qu’un an auparavant encore. Viennent ensuite ceux d’Ostende (plus de 111.000 passagers), Anvers (un peu plus de 88.000) et Liège (environ 44.500). Eux aussi ont vu le nombre de voyageurs diminuer de 70 à 75% à chaque fois.

Record à Liège

Le transport de marchandises a, par contre, bénéficié de la crise. Il y a eu une forte demande de fournitures médicales, telles que des masques buccaux, des kits de protection et des appareils respiratoires. Et pendant les confinements, les gens ont acheté en masse en ligne, faisant souvent venir leurs colis par avion.

L’aéroport de Liège, le plus grand aéroport de fret du pays, a ainsi pu établir un record de 1,12 million de tonnes de fret traité, soit près d’un quart de plus qu’en 2019. À Ostende, le volume a doublé pour atteindre plus de 52.000 tonnes.

Enfin, à Brussels Airport, le volume total de fret a diminué de 3% pour atteindre 646.540 tonnes. Cela est dû en partie au fait qu’il y a eu beaucoup moins de vols de passagers. Par conséquent, moins de marchandises ont été transportées dans la soute de ces avions. L’augmentation du nombre de vols avec des avions cargos purs n’a pas pu y compenser entièrement cette diminution.

Leave a Reply

%d bloggers like this: