Avec 770 buts, l’immense Cristiano Ronaldo surpasse le «Roi» Pelé

En signant un triplé face à Cagliari avec la Juventus ce dimanche 14 mars, Cristiano Ronaldo a dépassé Pelé dans l’histoire du football. Le Portugais, âgé de 36 ans, en est désormais à 770 buts inscrits en matches officiels. Une performance monumentale que même le Brésilien applaudit.

Que de chemin parcouru depuis le 29 septembre 2002 et ce match du championnat portugais durant lequel un jeune joueur de 17 ans, du nom de Cristiano Ronaldo, fit ses débuts avec le Sporting Portugal. Et que de filets ont tremblé depuis le 7 octobre 2002, le jour où ce même garçon inscrivit les deux premiers buts de sa carrière professionnels.

Depuis, l’espoir s’est transformé en diamant aux cinq Ballons d’or, cinq sacres en Ligue des champions, un Euro avec la Selecçao, et d’innombrables records et titres en tous genres. Le dernier, honorifique mais aussi somptueux, est tombé ce dimanche 14 mars : Cristiano Ronaldo a fait mieux que Pelé.

Au sommet parmi Pelé, Romario, Biscan…

Critiqué après l’élimination de la Juventus face à Porto plus tôt dans la semaine en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le Portugais a répondu en Serie A avec ce triplé inscrit contre Cagliari, pour une victoire de la Vieille Dame (3-1). Ces trois buts ne sont pas les plus importants de sa carrière, mais ils vont rester comme ceux qui lui ont permis de dépasser le Roi Pelé.

Le Brésilien s’était arrêté à 767 buts marqués en matches officiels. Cristiano Ronaldo, lui, en affiche désormais 770. Après avoir rejoint son aîné le 2 mars, le voilà maintenant au-dessus. Dans le détail, les chiffres affolants de CR7 font état de 5 buts avec le Sporting, 118 avec Manchester United, 450 avec le Real Madrid (meilleur buteur de l’histoire du club), 95 avec la Juventus, ainsi que 102 avec le Portugal (meilleur buteur de l’histoire de la sélection).

Les chiffres peuvent varier selon les sources. Pelé, par exemple, revendique exactement 1 283 buts, car il compte aussi ceux qu’il a marqués durant des matches non officiels. Romaro, un autre Brésilien, estime lui qu’il a inscrit plus de 1 000 buts, pour la même raison; son total en matches officiels est légèrement plus modeste. On estime que Romario a scoré à 772 reprises. Moins connu mais plus prolifique, le Tchèque Josef Bican, actif dans les années 1930-1950, en serait lui à 805 buts inscrits en matches officiels. Un total que Cristiano Ronaldo pourrait bien faire tomber.

Admiration réciproque et sans limite entre CR7 et le « Roi »

En attendant, l’attaquant de la Juve est « officiellement » au-dessus de Pelé. Et entre légendes, le respect est immense. Le Brésilien, de son vrai nom complet Edson Arantes do Nascimento, a félicité le Turinois sur les réseaux sociaux avec des mots forts. Il a poste une photo de lui-même serrant la main du buteur, lors d’une précédente cérémonie, et a écrit :

« Cristiano, la vie est un vol en solitaire. Chacun mène son propre voyage. Et quel magnifique voyage tu mènes ! Je t’admire beaucoup. J’adore te regarder jouer, ce n’est un secret pour personne. Félicitations pour avoir battu mon record de buts en matches officiels. Mon seul regret est de ne pas pouvoir te serrer dans mes bras aujourd’hui. Mais je poste cette photo en ton honneur, avec beaucoup d’affection, comme le symbole de notre amitié longue de plusieurs années. »

Cristiano Ronaldo a lui aussi posté un long message pour revenir sur toute sa carrière, avec un montage photo le montrant sur un terrain saluant le Brésilien triple champion du monde, pour lequel il a une « éternelle et inconditionnelle admiration ». À son sujet, CR7 est aussi dithyrambique : « Aujourd’hui, alors que je viens de marquer mon 770e but officiel dans ma carrière pro, mes premiers mots sont pour Pelé. Aucun joueur dans le monde n’a grandi sans entendre les histoires à propos de ses matches, de ses buts et de ses exploits, et je ne fais pas exception. Pour cette raison, je suis empli de joie et de fierté alors que je viens de marquer le but qui me place au sommet de la liste des meilleurs buteurs du monde, dépassant le record de Pelé, chose dont je n’aurais jamais rêvé alors que je grandissais comme un enfant de Madère. »

Leave a Reply

%d bloggers like this: