Aramco «optimiste» malgré des bénéfices en chute libre

La géant saoudien de l’énergie Saudi Aramco a annoncé ce dimanche 21 mars un bénéfice net de 41 milliards d’euros pour l‘année 2020. Un résultat en baisse de 44,4 % par rapport à l’année précédente.

C‘est la deuxième baisse consécutive de son bénéfice net qu’Aramco rapporte depuis son introduction en Bourse en décembre 2019. L‘an dernier, le mastodonte de l’énergie a été frappé par la faiblesse des cours du pétrole sur fonds de guerre des prix avec la Russie. Les fortes réductions de la production en lien avec la crise du Covid-19 ont aussi affecté les performances de l‘entreprise saoudienne. 

À cette conjoncture économique s‘ajoute l‘instabilité géopolitique : ces dernières semaines, les rebelles Houthis du Yémen ont revendiqué plusieurs frappes contre ses installations en Arabie saoudite. 

75 milliards de dividendes versés

Dans ce contexte tourmenté, la plus grande compagnie pétrolière au monde se veut malgré tout rassurante. Aramco affirme en effet avoir versé 75 milliards de dollars de dividendes comme elle s’y était engagée. Son patron se dit par ailleurs « très optimiste » quant à la croissance de la demande mondiale d’or noir.  

Signe de cette potentielle reprise : le pétrole a retrouvé son prix d’avant la crise sanitaire, avec un baril qui s‘échange autour de 60 dollars. 

Leave a Reply

%d bloggers like this: