Air Belgium conseille aux voyageurs de reporter leur départ aux Antilles

Les variants du coronavirus et leur fort taux de transmission ont conduit ce week-end les autorités françaises à revoir les conditions d’accès aux territoires d’Outre-mer, y compris la Guadeloupe et la Martinique, destinations desservies par Air Belgium, indique lundi la compagnie aérienne qui conseille aux voyageurs devant se rendre aux Antilles prochainement de reporter leur départ.

Pour accéder aux territoires des îles de Guadeloupe et de Martinique, les voyageurs devront, à compter de ce 18 janvier, „réaliser un test RT-PCR endéans les 72h avant leur départ et se munir de la preuve des résultats d’un test RT-PCR négatif à présenter au comptoir d’enregistrement“. Les tests antigéniques ne sont plus acceptés par les autorités guadeloupéennes et martiniquaises. Les passagers devront, à leur arrivée, observer une septaine, un isolement de sept jours.

„Les passagers qui séjournent plus de 7 jours sur une de ces deux îles doivent tous sans exception et impérativement repasser un test RT-PCR sur place 7 jours après leur arrivée“, indique encore Air Belgium. La compagnie aérienne conseille aux voyageurs qui devaient se rendre aux Antilles prochainement de reporter leur départ, les mesures risquant „d’être renforcées dans les prochains jours“. Les vols au départ de Charleroi, Pointe à-Pitre et Fort-de-France des 19 et 22 janvier sont bien assurés selon les conditions en vigueur, assure Air Belgium. La compagnie conseille aux passagers ayant un vol prévu au départ de Charleroi à compter du 26 janvier de reporter leurs dates de voyage à une date ultérieure, soulignant que ce report peut se faire sans frais et que les voyages pourront être effectués dans un délai d’un an à compter de leurs dates initiales. Les passagers ayant un vol retour au départ de Pointe à-Pitre ou Fort-de-France à compter du 26 janvier seront contactés par la compagnie au cours de la semaine.

Leave a Reply

%d bloggers like this: